+243 97 00 58 244 contact@snccsa.com
PUBLICATION DE 4 AVIS AU PUBLIC DANS LES JOURNAUX DE GRAND TIRAGE ET SUR LE SITE DE L’ARMP

PUBLICATION DE 4 AVIS AU PUBLIC DANS LES JOURNAUX DE GRAND TIRAGE ET SUR LE SITE DE L’ARMP

Monsieur le Directeur Général de lo SNCC vient de signer 4 avis au public portant sur le report d’ouverture des offres pour les dossiers suivants :

– DAO n” OO2/FT/DIF/DAP/SNCC/2O24 relatif à l’acquisition des pièces de rechange pour lo réhabilitation de lq soudeuse K 355 ;

– DAO n” 013/FT/DIF/DAP /SNCC/2024 relatif à l’acquisition de deux draisines neuves de chantier ;

– DAO no 016/FT/DTF/DAP/SNCC/2024 relatif à l’acquisition de 20.000 traverses métalliques neuves et éléments de fixation pour rails de profil 29 kg/m :

– DAO n” 017/FT/DIF/DAP/SNCC/2024 relatif à l’acquisition des outillages manuels et des petits engins de lo voie.

Nous vous demandons d’en assurer une large diffusion, en les faisant publier dans les journaux de grand tirage pour atteindre aussi le public résidant à l’étranger ainsi que dons le site de I’ARMP.

Le lien ci-après vous vous permet de telecharger lesdits avis  : PUBLICATION DE 4 AVIS AU PUBUIC DANS LEs JOURNAUX

PUBLICATION DE 4 AVIS AU PUBLIC DANS LES JOURNAUX DE GRAND TIRAGE ET SUR LE SITE DE L’ARMP

AVIS D’APPEL D’OFFRES (MARS 2024)

Faisant suite au plan de passation des Marchés, exercice 2024, approuvé à la DGCM, la Société Nationale des Chemins de fer du Congo, SNCC SA, a lancé en mars 2024, les appels d’offres ci-après :

(Cliquer sur le lien pour télécharger les fichiers au format pdf.)

 

  1. AAOI 016 FT
  2. AAOI 009FT
  3. AAO 015FT
  4. AAO 012FTBIS
  5. AAO 012FT
  6. AAO 011FT
  7. AAO 001FT

synthèse de l'actualité

Aux dernières nouvelles, on apprend que le bilan est d’une victime en la personne du tâcheron VT Atotika Malaba, qui était parti e mission de déchargement des traverses. Sa dépouille a été ramenée à Kisangani sur instruction de la Direction Générale, la Coordination d’Exploitation de Kisangani a reçu tous les moyens nécessaires pour organiser des obsèques dignes en mémoire de ce vaillant tâcheron, précise Felix Mbuyi Mukanya CDX/KSG.

S’agissant des causes, il y a lieu de noter une forte pluviométrie dans la région, l’enquête va donner des précisions sur la cause. Un bris de rail serait à la base du basculement du deuxième véhicule qui aurait aussitôt couché, ce qui aurait entrainé la locomotive et un autre véhicule de la rame.

Il y a lieu de préciser que s’agissant d’un train des marchandises, rien ne justifie la présence de ces personnes dont on parle dans les réseaux sociaux, au mépris de la police des chemins de fer, à l’exception du tâcheron VT. En ce qui concerne les prétendues victimes citées par certains médias, l’enquête en cours pourra mieux élucider les circonstances de leur présence (clandestines). Cela dit, la Direction Générale suit cette situation de très près.

Pour l’instant, tout est mis en œuvre pour le rétablissement rapide des circulations, C’est ce que l’on peut retenir au lendemain du déraillement d’un train marchandise au PK 36-35 sur le tronçon Kisangani-Ubundu.

C’était le mercredi, 10 avril vers 11h00 que la locomotive 1101 s’est couchée avec 2 des 7 wagons qu’elle tractait. Aussitôt informé, le DG Fabien Mutomb Kana Kato a ordonné l’ouverture d’une enquête pour déterminer les circonstance de l’accident et le bilan de l’accident de ce train marchandise chargé de riz, des fûts et des casiers vides.

Le Coordex Félix Mubuyi a dépêché une équipe des secours avec la locomotive 1103.

Pour renforcer les moyens d’action, la Coordination d’Exploitation de Kisangani a sollicité l’appui de l’office des routes, ce qui permettra de relever la locomotive en détresse.

La SNCC SA vient de prendre une part active à la première Edition de la Conférence Import-export dont les assise ont eu lieu du 10 au 11 avril 2024 au Pullman Lubumbashi Grand Katanga, à Lubumbashi sous le thème ‘’Faire de la fluidité du commerce International un enjeu de taille pour l’amélioration du climat des affaires en RDC’’. Comme voulu par la Direction Générale, la SNCC SA a marqué sa participation comme sponsor ‘’Gold’’, à l’image de l’ambition de voir la société de transport multimodal jouer un rôle de premier plan sur l’échiquier tant national qu’international.

Retenu parmi les panelistes, le DG Fabien Mutomb an Kato y était représenté par le Directeur commercial Romain Nawezi Kela. A ce titre, dans le cadre du Panel 1 ayant pour sous thème ‘’L’engagement récurrent, causes, conséquences et solutions, le DCO a présenté un exposé le 10 avril dernier sur ‘’Le chemin de fer comme alternative au défi des engagements récurrents du circuit routier’’

La première Edition de cette conférence était organisé par le Ministre du Commerce Extérieur, en partenariat avec l’ANAPEX (Association Nationale pour la promotion du Commerce Extérieur). La SNCC sa y était présente aux côtés des délégués de DGDA, OGEFERM, BCC, ANAPI, CEEC…….

onduite par le Directeur commercial, la délégation de la SNCC SA était également composée du Directeur des ventes, Kabasele Kenda et du Chef de Service Marketing, Béatrice Mbuyi Ngongo.

Dans le cadre de la lutte sans merci que le DG mène pour la sauvegarde du patrimoine foncier de la SNCC SA, le Directeur Général Fabien Mutomb Kan Kato a effectué une descente dans les installations de l’ancienne gare ferroviaire, situées dans les encablures de l’usine de la Gécamines à Lubumbashi. C’était le vendredi 5 avril dernier. Selon le constant amer fait sur place, ces installations font de plus en plus l’objet de spoliation de la part de certaines personnes qui y érigent des constructions pour le moins anarchiques.

Le Manager de la SNCC SA a dénoncé cette spoliation, et a ordonné aux services compétents de mener des actions et de prendre des dispositions pour rétablir la SNCC SA dans ses droits. Le DG Fabien Mutomb Kan Kato avait dans sa suite une forte équipe des Directeurs de la SNCC SA à savoir le Secrétaire Général, M. Joachim Kakese Kabembele, le Conseiller à la DG en charge du Juridique M. Henry-Théodore Mvumvu Mvanzi et la Directrice du Département de l’Audite Interne, Mme Cécile Bansoba Nyampinga.[

 

 

 

 

 

SNCC: Fabien MUTOMB échange avec une délégation de l'IGF

Le Directeur general de la SNCC a echangé avec une delegation de l’IGF conduite par M.VICTOR BATUBENGA , inspecteur general chef de service adjoint sur des points relatifs l’encadrement dont la SNCC beneficie de la part de la mission de l’IGF à lubumbashi. c’etait le 27 mars dernier dans son bureau de travail à lubumbashi.
La délégation a eu à apprécier les efforts de la Direction Générale de la SNCC SA dans la recherche des solutions pour améliorer la capacité de transport de l’entreprise et l’état de la voie ferrée. Et ce au regard des acquisitions des 100 wagons porte-conteneurs, de 4 vedettes rapides de ligne, de 10 locomotives de ligne neuves, 8 de seconde main d’une part et d’autre part de la livraison en cours de 30.000 traverses métalliques et de 8.800 tonnes de rail.

L’IGF encourage ses efforts. Et d’aucun saluent et félicitent la Direction Générale de la SNCC SA pour les avancées significatives réalisées avec l’accompagnement de tous les cheminots et marins, et ce dans le cadre du programme du Chef de l’Etat, SE Monsieur Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO relatif au redressement de la SNCC SA.

SNCCC: dotation en locomotives et vedettes pour booster sa capacité de transport

Longtemps considérée comme un canard boiteux, la SNCC sous le leadership de Fabien Mutomb kan kato , son directeur général, est actuellement dans la phase de redressement , soutenu par un programme initié par le Chef de l’Etat , SE Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, à la lumière de sa vision d’un Chemin de Fer moderne au cœur de l’Afrique.

C’est dans ce contexte qu’il sied dépingler le programme , sur fonds de la RLT, géré par le Ministère des transports, Voies de Communication et Désenclavement, et celui des finances, programme destiné aux investissements pour l’acquisition et la réhabilitation de l’outil de production de la SNCC afin de l’aider à jouer efficacement son rôle d’épine dorsale de l’économie nationale et de fer de lance de la lutte contre la pauvreté.

Ce programme s’est déjà concrétisé et continue à l’être, à travers, sans être exhaustif, les acquisitions ci-après :
– 100 portes conteneurs neufs en juin 2023,
– 4 vedettes rapides de ligne pour la relance du trafic lacustre sur le lac Kivu, dont l’inauguration a eu lieu le 09 janvier dernier par Son Excellence Monsieur le Chef de l’Etat,
– 2 (deux) locomotives d’occasion, réhabilitées et modernisées, sur une commande de 08,
– 5 locomotives neuves sur un lot de 10 attendues, et dont la remise officielle a eu lieu par Son Excellence Monsieur le Ministre des Transports, Voies de Communication et Désenclavement, Marc EKILA LIKOMBO, le 11 mars dernier.

Comme réalisations au profit de la SNCC, on signale également la remotorisation du bateau LOKANDO qui opère sur le bief moyen du fleuve Congo entre Kindu-Ubundu, à la grande satisfaction des riverains du fleuve ; ceci a permis à la SNCC de contribuer au désenclavement des provinces du Maniema et de la Tshopo.

Ce sont là les réalisations visant à accroitre la capacité de traction et de transport de la SNCC par rail, lac et fleuve.

A ceci , s’ajoutent d’autres réalisations pour la réhabilitation de la voie ferrée. Il s’agit des travaux du renouvellement de la voie sur 19 Km sur le tronçon Lufupa-Kanzenze, de l’acquisition de 70.000 traverses métalliques neuves et de 8.800 tonnes de rails en cours d’acheminement.

Occasion pour le Manager du chemin de fer de saluer cette acquisition qui permet à la société de satisfaire sa clientèle.

Les 5 locomotives de la série 1800 présentent des caractéristiques adaptées au profil de la voie de la SNCC qui s’étend sur 3.641 Km et dessert 12 des 26 provinces de la RDC. A savoir poids : 90 Tonnes, moteur de 12 cylindres, contrôle électronique par microprocesseur. Capacité de traction d’une charge allant jusqu’à 20.000 Tonnes.

Cette acquisition apporte un ouf de soulagement dans l’exploitation des trains et permet d’améliorer leur déserte aussi bien pour le trafic des marchandises que pour le trafic voyageurs.

Si Fabien Mutomb Kan Kato et son staff ont réussi à se donner les moyens de traction, il reste un défi à relever s’agissant de la voie ferrée dont l’état laisse à désirer sur certains secteurs. Cela dit, Fabien Mutomb n’a pas attendu l’arrivée de locomotives neuves pour s’attaquer au dossier ‘’Voie’’.

En effet, après le renouvellement de 16 Km du tronçon Lufupa – Kanzenze, plus 3 Km entre Lufupa-Lungenda, sur l’axe Kolwezi-Dilolo, la Direction Générale SNCC a consenti des investissements pour approvisionnement en traverses, rails et autres matériels de voie en vue de lancer de gros travaux de voie sur les sections les plus abimées soit plus de la moitié de 3641 Km de son réseau (DIF).

Plus de 11.000 sur les 30.000 traverses métalliques achetées sur fonds de la RLT sont déjà disponibles au site de l’étincelage au quartier industriel à Lubumbashi. 20.000 autres sont attendues dans le cadre du préfinancement consenti par le partenaire IMPALA pour le renouvellement de 61 Km entre Lufupa-Dilolo.

Plus de 20.000 traverses ont été utilisées lors de travaux de renouvellement à Lufupa-Kolwezi. En outre, 8.800 tonnes de rail sont en cours d’acheminement sur fond de la RLT.

Toujours sur financement de la RLT, une nouvelle ligne de concassage a été acquise pour la carrière de Lusindoie à Kongolo. Les carrières de Kakopa, (Lualaba), de Kaniama (Lomami) et de la Nganza (Kasaï Central) font également l’objet d’un grand intérêt de la Direction Générale en tant que sources d’approvisionnement et de transformation du ballast, matériau essentiel dans la construction et le renouvellement du chemin de fer.

Pour la carrière de Kakopa, la SNCC envisage d’acquérir sur fonds de la Redevance Logistique Terrestre (RLT), un lot d’engins roulant d’excavation, de manutention et de sondage.

Il s’agit de pelle chargeuse, bulldozer, camion benne, chargeuse mécanique ainsi que de pièces de rechange.

Elle entend également acquérir des pièces de rechange des engins lourds de la voie (Bourreuse, Régaleuse, Degarnisseuse………….), des kits de soudure aluminothermique pour rails de type BCK 29 Kg/m et 40 Kg/m. du sable et graviers pour la fabrication des traverses en béton armé bi bloc.
– Des outillages manuels et des petits engins de voie
– Des engins roulants d’excavation de manutention et de soudage à la carrière de Lusindoie
– Acquisition d’une régaleuse neuve ré profileuse de ballast.

Face aux érosions qui menacent la voie, il est prévu, dans le cadre des investissements financés par la RLT, la dotation de chaque Région d’exploitation de la SNCC, d’un atelier mécanisé composé d’engins lourds de Génie Civil.

Il est également prévu des travaux de maintenance et de désherbage de la voie pour permettre une meilleure fluidité du trafic.

Outre des investissements en terme de matériel, il y a lieu de noter également les efforts déployés sur le chapitre des Ressources Humaines dont le rajeunissement demeure le cheval de bataille de la Direction Générale dans le processus de redressement de la SNCC.

Dans cet ordre d’idée, on peut souligner notamment le recrutement de 50 agents de la voie d’abord, puis de 250 avant d’engager 200 autres pour les secteurs Techniques.

Sans oublier le plan de mise en retraite qui attend l’aval du Conseil d’Administration avant son exécution.

Avis au public relatif aux tarifs de transport des voyageurs à bord des vedettes de la SNCC sur le lac KIVU

Avis au public relatif aux tarifs de transport des voyageurs à bord des vedettes de la SNCC sur le lac KIVU

A dater de ce vendredi 16 fevrier 2014, la SNCC a rendu pubics ses tarifs de transport des voyageurs à bord des vedettes sur le lac KIVU.
1. A bord de la VEDETTE VIP ”FATSHI PRESIDENT”: 50$US (CINQUANTE DOLLARS AMERICAINS), VOYAGE ALLER SIMPLE sur l’itineraire BUKAVU-GOMA-BUKAVU;
2. A bord de la VEDETTE ORDINAIRE ”BUKAVU”: 35$US (TRENTE ET CINQ DOLLARS AMERICAINS), VOYAGE ALLER SIMPLE sur l’itineraire BUKAVU-GOMA-BUKAVU;
3. A bord de la VEDETTE ORDINAIRE ”IDJWI” : 35$US (TRENTE ET CINQ DOLLARS AMERICAINS), VOYAGE ALLER SIMPLE sur l’itineraire BUKAVU-GOMA-BUKAVU;
4. A bord de la VEDETTE ORDINAIRE ”KALEHE”: 15$US (QUINZE DOLLARS AMERICAINS), VOYAGE ALLER SIMPLE sur l’itineraire BUKAVU-MONVU;
10$US (DIX DOLLARS AMERICAINS), VOYAGE ALLER SIMPLE sur l’itineraire MONVU-bagarula;
10$US (DIX DOLLARS AMERICAINS), VOYAGE ALLER SIMPLE sur l’itineraire BAGARULA-KALEHE;
15$US (QUINZE DOLLARS AMERICAINS), VOYAGE ALLER SIMPLE sur l’itineraire KALEHE-GOMA;

Ces tarifs sont contenus dans l’Avis au public N°02/SNCC/2024 du 16 fevrier 2024 qui souligne que la TVA de 16% est déjà incluse dans les dits tarifs.
La clientèle est appelée à noter cependant ce qui suit
-Les effets personnels doivent être emballés dans des sacs de voyage, sacoches, valises , tous de dimension moyenne ne dépassant pas 20(VINGT) kg.
-Tout colis surdimensionné ne sera pas accepté.