+243 97 00 58 244 contact@snccsa.com

AVIS D’APPEL D’OFFRES (MARS 2024)

Faisant suite au plan de passation des Marchés, exercice 2024, approuvé à la DGCM, la Société Nationale des Chemins de fer du Congo, SNCC SA, a lancé en mars 2024, les appels d’offres ci-après :

(Cliquer sur le lien pour télécharger les fichiers au format pdf.)

 

  1. AAOI 016 FT
  2. AAOI 009FT
  3. AAO 015FT
  4. AAO 012FTBIS
  5. AAO 012FT
  6. AAO 011FT
  7. AAO 001FT

AVIS D’APPEL D’OFFRES (MARS 2024)

Faisant suite au plan de passation des Marchés, exercice 2024, approuvé à la DGCM, la Société Nationale des Chemins de fer du Congo, SNCC SA, a lancé en mars 2024, les appels d'offres ci-après : (Cliquer sur le lien pour télécharger les fichiers au format pdf.)  ...

Sncc, droit de passage :CALABASH opère jusqu'à mwene ditu

Comme le dit souvent le Directeur général de la SNCC.SA, M. Fabien Mutomb Kan kato, la formidable stratégie de droit de passage sur le réseau ferroviaire congolais est en marche, et de mieux en mieux. Tenez, alors que la plupart des partenaires ont choisi d’opérer dans l’hinterland minier, un de leurs vient de jeter son dévolu sur le trafic intérieur vers le nord, outre le trafic import et export entre la Tanzanie et la RDC. CALABASH vient de réussir son premier convoi de 11 wagons plus caboose, chargé de matériel de construction venant de dar es salam à destination de MWENE ditu pour les projets de développement du grand Kasaï. Couvrant ainsi 913 km entre lubumbashi et mwene ditu, auxquels s’ajoutent 255 km entre Sakania et lubumbashi, soit un total de 1168 km en aller simple, ce trafic a de quoi enchanter la Dg qui a instruit le Dco Nawezi kela d’y veiller pour rassurer ce partenaire quant au timing du parcours, sa sécurité et sa régularité. Ce qui est chose faite, nous a confié le Dco ce dimanche . En effet, le premier convoi de CALABASH a roulé en bloc et en un temps record avec des wagons de Tazara. Ce qui va rassurer ce co- transporteur sur l’opportunité d’autoriser que désormais ses wagons soient acheminés vers le nord sans risque de les voir traîner en longueur sur le réseau congolais. La rame de CALABASH a regagné lubumbashi après une semaine de parcours aller et retour sans incident. La direction commerciale a pris des dispositions nécessaires pour ce faire comme voulu par le Dg Fabien Mutomb Kan kato sachant que ce trafic sur 1168 km est plus que rentable pour la SNCC.SA. D’autres convois sont prévus de manière régulière dans les prochains jours. Cela dit, la première rame est déjà repartie à ndola en Zambie , a-t-on appris auprès des services de la Dco.

Sncc, tamponnement de la locomotive 4191 de CALABASH au passage à niveau de lumata

Sncc, tamponnement de la locomotive 4191 de CALABASH au passage à niveau de lumata

smart

Aussitôt informé de l’accident survenu au passage à niveau de lumata où la locomotive 4191 de CALABASH a été percutée par un truck le dimanche 13 août dernier, le Directeur général de la SNCC, M. Fabien Mutomb Kan kato a effectué lundi 14 août une descente sur le lieu pour se rendre personnellement compte des dégâts et ordonner des dispositions pour le secours. Le manager du chemin de fer congolais a également échangé avec le conducteur de la locomotive en détresse sur les circonstances de cet accident. Il a exhorté les agents commis pour les opérations de secours de travailler d’arrache-pied afin de lever ce déraillement dans le meilleur délai. Le Directeur d’exploitation ai, M. Marc Manyanga et le directeur de la circonscription d’exploitation de lubumbashi (Cirex), M. Julien Lubaba y sont à pied d’œuvre pour ce faire.

Sncc, Fabien Mutomb met le social au centre de son action

Sncc, Fabien Mutomb met le social au centre de son action

Le social des cheminots reste la préoccupation de la Dg de la SNCC.SA. Ceci justifie les efforts qui sont déployés sur fonds propres de l’entreprise pour assurer notamment le fonctionnement des formations médicales, leur équipement et leur approvisionnement en produits pharmaceutiques. Le Dg Fabien Mutomb Kan kato ne s’est jamais fatigué de descendre personnellement dans les centres de santé de la SNCC.SA pour palper du doigt la réalité des services rendus aux malades, à lubumbashi ou ailleurs comme à kananga en mai 2022, à likasi en 2021 et à kamina en juin 2023. Aussi, est-ce avec le même empressement que le numéro un de la SNCC.SA autorise des missions d’inspection des responsables du médical dans les centres éloignés, et disséminés à travers le réseau. Ceci permet de récolter les informations sur le fonctionnement desdits centres et de redynamiser les services . La dernière mission en date est celle que le manager du chemin de fer congolais a depeché dans la région Copperbelt. En mai et juin derniers, le Dr Kape, Directeur du Département Médical et le chef de service inspection médicale, M. . Sanga ont eu à effectuer une tournée à likasi, Kolwezi, mutshatsha en passant par kisanfu. A l’étape de kolwezi, la délégation a visité ce qu’est devenu le bâtiment devant abriter le service médical mais qui a été plutôt vandalisé par des inciviques apres sa réhabilitation. Et ce avant même sa remise en service. L’état de ce bâtiment situé avenue Mama yemo non loin de la mairie de kolwezi demande à être réhabilité de nouveau. Selon la promesse du maire Masengo faite au Directeur du Département Médical lors de la descente sur le site , la mairie de kolwezi serait disposée à mettre la main à la pâte à cet effet. Cependant, il sied que la SNCC.SA pour sa part puisse assainir les lieux et les sécuriser pour les mettre à l’abri des chegués, avec le concours de la a coordination d’exploitation de kolwezi. Pour le reste, la délégation du Département Médical a soumis à la Direction des ressources humaines un rapport détaillé sur la situation des hôpitaux et centres médicaux de la région Copperbelt.

Sncc, trafic lacustre : dotation bientôt de 4 vedettes rapides

Sncc, trafic lacustre : dotation bientôt de 4 vedettes rapides

La SNCC SA est une entreprise structurante dont l’activité influe directement sur le développement des entités desservies et sur l’économie nationale. Et plus est, une société de transport multimodal, présente sur le rail et sur les voies d’eau (lacustre sur le lac tanganyika et sur le lac kivu) et fluvial sur le bief moyen du majestueux fleuve Congo, entre kindu et Ubundu. Il s’observe que grâce au Leadership de Fabien Mutomb Kan kato, les choses ne cessent de bouger dans tous les compartiments, et ce dans le cadre du vaste programme du président de la République et chef de l’état, son excellence Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO relatif à la modernisation et au redressement de la SNCC.SA. En effet, après la dotation de deux rames de 22 voitures à voyageurs neuves au total, la SNCC.SA lorgnerait sur une troisième. Là n’est pas le sujet du jour. Il y a lieu plutôt de retenir également la dotation de 100 wagons porte-conteneurs venus pour redynamiser le trafic conteneurisé comme voulu par le manager du chemin de fer congolais. On peut épingler également l’acquisition d’une ligne de concassage destinée à la carrière de LUSINDOIE près de Kongolo. Des actions de formation sont envisagé es pour l’exploitation de ce concasseur qui est visible au port de kalemie, en attendant son acheminement à kongolo dans le tanganyika . Un autre concasseur est prévu pour la carrière de kakopa dans le Lualaba. À cela s’ajoute l’acquisition de 13 locomotives dont 5 neuves. Le dossier évolue bien. Les prochaines semaines et les prochains mois pourront être decisifs quant à la livraison de ces moyens de traction fort attendus. Voilà pour le compartiment rail. S’agissant du compartiment voie d’eau, la SNCC.SA attend la livraison dans les prochaines semaines de 4 vedettes de luxe et de grande capacité. Soucieux de l’aboutissement de ce magnifique projet, promesse du chef de l’état, le Dg Fabien Mutomb Kan kato y veille au quotidien sachant que la coordination d’exploitation de bukavu a grandement besoin de ces unités pour relancer sa production sur le lac Kivu. Sur instructions du Dg, une équipe du département des ports et chantiers navals de la SNCC.SA a effectué un voyage en Chine pour le suivi. Selon les informations reçues, les 4 vedettes sont embarquées dans un navire qui arrive au port de mombassa le 20 août prochain. Tandis que l’arrivée de ces unités NAVIGANTES est prévue le 10 septembre au port de bukavu. Seulement, ce port lacustre demande à être réhabilité pour permettre un accueil digne à ces engins moteurs flottants, et leur exploitation dans les meilleures conditions. Pour ce faire aussi, Fabien Mutomb ne baisse pas les bras. Des dispositions seront prises pour sauver la face du transporteur multimodal, et ce avec les concours des pouvoirs publics. La Dg a depeché un responsable de la SNCC.SA pour les actions utiles.