+243 97 00 58 244 contact@snccsa.com

Aux dernières  nouvelles, on apprend que le bilan est d’une victime en la personne du tâcheron VT Atotika Malaba, qui était parti e mission de déchargement des traverses. Sa dépouille a été ramenée à Kisangani sur instruction de la Direction Générale, la Coordination d’Exploitation de Kisangani a reçu tous les moyens nécessaires pour organiser des obsèques dignes en mémoire de ce vaillant tâcheron, précise Felix Mbuyi Mukanya CDX/KSG.

S’agissant des causes, il y a lieu de noter une forte pluviométrie dans la région, l’enquête va donner des précisions sur la cause. Un bris de rail serait à la base du basculement du deuxième véhicule qui aurait aussitôt couché, ce qui aurait entrainé la locomotive et un autre véhicule de la rame.

Il y a lieu de préciser que s’agissant d’un train des marchandises, rien ne justifie la présence de ces personnes dont on parle dans les réseaux sociaux, au mépris de la police des chemins de fer, à l’exception du tâcheron VT. En ce qui concerne les prétendues victimes citées par certains médias, l’enquête en cours pourra mieux élucider les circonstances de leur présence (clandestines). Cela dit, la Direction Générale suit cette situation de très près.

Pour l’instant, tout est mis en œuvre pour le rétablissement rapide des circulations, C’est ce que l’on peut retenir au lendemain du déraillement d’un train marchandise au PK 36-35  sur le tronçon Kisangani-Ubundu.

C’était le mercredi, 10 avril vers 11h00 que la locomotive 1101 s’est couchée avec 2 des 7 wagons qu’elle tractait. Aussitôt informé, le DG Fabien Mutomb Kana Kato a ordonné l’ouverture d’une enquête pour déterminer les circonstance de l’accident et le bilan de l’accident de ce train marchandise chargé de riz, des fûts et des casiers vides.

Le Coordex Félix Mubuyi a dépêché une équipe des secours avec la locomotive 1103.

Pour renforcer les moyens d’action, la Coordination d’Exploitation de Kisangani a sollicité l’appui de l’office des routes, ce qui permettra de relever la locomotive en détresse.

La SNCC SA vient de prendre une part active à la première Edition de la Conférence Import-export dont les assise ont eu lieu du 10 au 11 avril 2024 au Pullman Lubumbashi Grand Katanga, à Lubumbashi sous le thème ‘’Faire de la fluidité du commerce International un enjeu de taille pour l’amélioration du climat des affaires en RDC’’. Comme voulu par la Direction Générale, la SNCC SA a marqué sa participation comme sponsor ‘’Gold’’, à l’image de l’ambition de voir la société de transport multimodal jouer un rôle de premier plan sur l’échiquier tant national qu’international.

Retenu parmi les panelistes, le DG Fabien Mutomb an Kato y était représenté par le Directeur commercial Romain Nawezi Kela. A ce titre, dans le cadre du Panel 1 ayant pour sous thème ‘’L’engagement récurrent, causes, conséquences et solutions, le DCO a présenté un exposé le 10 avril dernier sur ‘’Le chemin de fer comme alternative au défi des engagements récurrents du circuit routier’’

La première Edition de cette conférence était organisé par le Ministre du  Commerce Extérieur, en partenariat avec l’ANAPEX (Association Nationale pour la promotion du Commerce Extérieur). La SNCC sa y était présente aux côtés des délégués de DGDA, OGEFERM, BCC, ANAPI, CEEC…….

Conduite par le Directeur commercial, la délégation de la SNCC SA était également composée du Directeur des ventes, Kabasele Kenda et du Chef de Service Marketing, Béatrice Mbuyi Ngongo.

Dans le cadre de la lutte sans merci que le DG mène pour la sauvegarde du patrimoine foncier de la SNCC SA, le Directeur Général Fabien Mutomb Kan Kato a effectué une descente dans les installations de l’ancienne gare ferroviaire, situées dans les encablures de l’usine de la Gécamines à Lubumbashi. C’était le vendredi 5 avril dernier. Selon le constant amer fait sur place, ces installations font de plus en plus l’objet de spoliation de la part de certaines personnes qui y érigent des constructions pour le moins anarchiques.

Le Manager de la SNCC SA a dénoncé cette spoliation, et a ordonné aux services compétents de mener des actions et de prendre des dispositions pour rétablir la SNCC SA dans ses droits. Le DG Fabien Mutomb Kan Kato avait dans sa suite une forte équipe des Directeurs de la SNCC SA à savoir le Secrétaire Général, M. Joachim Kakese Kabembele, le Conseiller à la DG en charge du Juridique M. Henry-Théodore Mvumvu Mvanzi et la Directrice du Département de l’Audite Interne, Mme Cécile Bansoba Nyampinga.

 

AVIS D’APPEL D’OFFRES (MARS 2024)

Faisant suite au plan de passation des Marchés, exercice 2024, approuvé à la DGCM, la Société Nationale des Chemins de fer du Congo, SNCC SA, a lancé en mars 2024, les appels d'offres ci-après : (Cliquer sur le lien pour télécharger les fichiers au format pdf.)  ...

Fabien Mutomb échange avec une délégation de l’IGF

Le Directeur général de la SNCC a échangé avec une délégation de l'IGF conduite par M.VICTOR BATUBENGA , inspecteur général chef de service adjoint sur des points relatifs à l'encadrement dont la SNCC bénéficie de la part de la mission de l'IGF à Lubumbashi. C'était...