SNCC : Mise en place du personnel de haute direction

SNCC : Mise en place du personnel de haute direction

Photo de famille des Directeurs à l’issue d’une session de formation sur la gestion des Ressources humaines en 2021

le Conseil d’Administration de la SNCC a, lors de sa session ordinaire du 28 janvier 2022 , en sa cinquième décision, procédé à la mise en place des Directeurs de Direction et de Département de l’Administration Centrale. Fort de cette décision , le Directeur général, M. Fabien MUTOMB KAN KATO a signé la Note de service numéro 009 du 29 janvier portant mise en place des desdits directeurs.
Cette mise en place saluée par tous les cheminots est la première effectuée par la nouvelle direction générale; elle  intervient 18 mois après l’avènement de Fabien MUTOMB KAN KATO et Jacques KAMENGA TSHIMUANGA à la tête de l’entreprise. Aussi la direction générale de la SNCC s’est- elle choisi ses nouveaux collaborateurs qui vont animer les grandes directions. Ce choix a été opéré sur base des critères objectifs après une longue et patiente observation des acteurs à tous les niveaux , presque dix huit mois depuis juillet 2020.

Note de service N°009/DG/SNCC/2022 portant mise en place des Directeurs de Direction et de Département

Sncc: Kaniama, gare frontière entre les deux régions d’exploitation Centre et Nord

Sncc: Kaniama, gare frontière entre les deux régions d’exploitation Centre et Nord

. Kaniama est la gare frontière entre la région d’exploitation Nord à laquelle elle appartient, et la région d’exploitation Centre avec siège à kamina . En effet, la Région Nord dont le siège kananga est dans la province du kasai central comprend des tronçons ferroviaires allant de kaniama inclus à ilebo inclus, et les embranchements de kananga à tombolo et de kananga à nganza où se trouve une carrière de la SNCC.SA aujourd’hui bastion d’une exploitation artisanale. La région Nord compte 3 coordinations d’exploitation à kananga, à mwene ditu en province du lomami et à ilebo, en province du kasai. Plus une sous coordination de d’exploitation à Mweka ainsi qu’un port à ilebo. La région Nord dont la contribution dans la production des unités de trafic de la SNCC.SA est importante, avait besoin cependant des trains courriers et des trains express pour faciliter la circulation des personnes et de leurs biens, et désenclaver la région . Pour satisfaire ce besoin, la Dg tenue par Fabien Mutomb Kan kato, lui-même secondé par le Dga Jacques kamenga tshimuanga, a décidé en janvier 2021 le lancement du train New Express Diamant sur la relation Lubumbashi-Mwene Ditu-Lubumbashi à la grande satisfaction des voyageurs. Pas seulement, elle vient de prendre une décision saluée par tous, celle du lancement du train New Express colombe dont le voyage inaugural se déroule présentement sur la relation Lubumbashi-kananga -Lubumbashi. On s’attend à ce que kananga lui fasse la fête, comme c’est fut le cas à mwene ditu pour NDB il y a une année. Les grands bénéficiaires de ce nouveau produit seront sans nul doute les riverains du rail et les opérateurs économiques vivant dans les gares situées sur les tronçons ferroviaires entre mwene ditu et kananga, via tshimbulu. Il s’agit de lukola, kele, lubi, lwekeshi, kaponda, kaulu,, tshimbulu, fwamba, bitanda, mutefu, kamwandu, kalumba et katumanga situé à 17 km de kananga. De la gare de tshimbulu, on peut prendre la route vers le site de Katende, par exemple.

Sncc: fungurume relié à kananga par train

Sncc: fungurume relié à kananga par train

Située à 208 km de lubumbashi et à 392 km de kamina, la gare de fungurume est devenue le terminus d’un train courrier ordinaire que la région Copperbelt de concert avec la direction centrale de Mobirail à organisé à destination de kananga soit un parcours de deux fois 948 km, aller retour. Ce train, au départ lancé de manière ponctuelle en juin 2022 pour résoudre le besoin en mobilité exprimé par les opérateurs économiques ou les petits commerçants qui apportent des marchandises du kasai vers la cité de fungurume, devenue un grand centre d’affaires, ce train est en passe de s’installer dans la durée tant que la demande sera là. L’exploitation du premier avec deux voitures ordinaires de 1ère et de 2ème classe a permis de générer des recette de l’ordre de 4 millions de francs congolais en aller simple. C’est un train dont les 80 voyageurs ont été invités à se contenter des colis non encombrants. Les organisateurs envisagent d’ajouter prochainement un wagon à la rame pour le transport des gros colis tels les bidons en mode messagerie.